© YouTube, capture d'écran du clip "Balance Ton Quoi" d'Angèle, par Charlotte Abramow

Angèle : le clip engagé et féministe de « Balance Ton Quoi » affole les compteurs de YouTube

Avec un premier album certifié triple disque de platine (vendu à plus de 320.000 exemplaires), « Brol », sorti en octobre 2018, Angèle secoue la nouvelle scène pop francophone. Après les clips de « La loi de Murphy », « La thune », « Jalousie », et « Tout oublier », la chanteuse belge vient de dévoiler le clip de « Balance Ton Quoi » – véritable tube qui a d’ailleurs fait l’objet d’un auto-cover. Un beau succès a ainsi été réservé au clip. En effet, 18 heures après sa publication, celui-ci cumule plus de 2 millions de vues sur YouTube. Il se positionne donc en tête du top tendances en France.

Un scénario au message militant très fort

Le clip de « Balance Ton Quoi » enflamme YouTube, et à juste titre. À première vue, il semble drôle et frais. On y retrouve notamment la Angèle que l’on connaît. Mais, si ce clip rencontre un tel succès, c’est surtout parce qu’il traite intelligemment d’un sujet actuel, engagé et très sérieux. Angèle y apparaît, revêtant tour à tour la tenue d’une juge qui condamne des actes sexistes, puis celle d’une animatrice enseignant au sein d’une académie antisexisme. Le temps d’une scène, on la voit animer un atelier dédié au consentement sexuel. Un message fort, qui s’inscrit dans le mouvement #MeToo et la libération de la parole des femmes. Ce scénario a été écrit par Charlotte Abramow et Ophélie Secq, avec la participation d’Angèle elle-même.

Une équipe de femmes talentueuses et engagées

Beaucoup de femmes se sont impliquées dans ce projet. En plus de l’écriture du scénario, la photographe et réalisatrice belge Charlotte Abramow s’est chargée de la réalisation du clip. Celle-ci avait déjà réalisé les clips de « La Loi de Murphy » et « Je veux tes yeux » en 2017 et 2018. Connue pour ses projets militants et féministes, elle a réalisé un clip à l’occasion de la Journée internationale des femmes 2018, pour lequel elle a utilisé la chanson « Les Passantes » de Georges Brassens. À travers le clip de « Balance Ton Quoi », elle souhaitait « illustrer un féminisme intersectionnel et inclusif ». De nombreux thèmes y sont abordés, à savoir les questions de genres, les constructions sociales, le harcèlement sexuel au travail, le slut-shaming, la charge mentale, etc.

Un casting de choix

On retrouve dans le clip des invités spéciaux, dont Pierre Niney et Antoine Gouy. Le premier est un ancien résident de la comédie Française et un acteur français ayant reçu de nombreuses récompenses. Le second est également un acteur et comédien français. Ainsi, ce choix exprime la volonté de toucher un public large et varié. Par exemple, Pierre Niney y incarne un homme misogyne faisant preuve d’ignorance et, au mieux, de manque de délicatesse. Mais, son cas est loin d’être perdu ! Nikita Bellucci, ex-actrice pornographique française, y apparaît également. Ce choix confirme donc le besoin vital de respecter absolument toutes les femmes.

D’ailleurs, le clip ne se contente pas d’affoler les compteurs de YouTube. Il a également envahi les réseaux sociaux. On salue l’initiative d’Angèle et de son équipe, et on espère que le message sera entendu par tous et toutes.

Rédac' Chef / Creative Director / Social Media Strategist

One Ping

  1. Pingback: Top 5 : La Crème Social Media du mois d’avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *