Eddy de Pretto : le dispositif digital qui se cache derrière le projet « KID BOXING »

Depuis mars 2018, soit depuis la sortie de son premier album, « Cure » (Initial Services Artist / Universal Music France), Eddy de Pretto connaît une irrésistible ascension. Après deux concerts à l’Olympia et une tournée des Zéniths, l’artiste polyvalent s’est lancé dans « KID BOXING ». Il s’agit là d’une série de dix concerts, qui ont lieu à l’Elysée-Montmartre (Paris) du 14 au 25 mai prochain, et pour lesquels une scène centrale (ressemblant à un ring) a été installée. Nous sommes donc revenus sur le dispositif digital utilisé à l’occasion.

Habituellement, la présence d’Eddy de Pretto sur les réseaux sociaux se fait assez irrégulière. Seulement, « KID BOXING » est un projet d’une envergure importante, pour lequel le chanteur et son équipe ont fait preuve d’innovation. Ceux-ci se sont notamment appliqués afin de créer un contenu à publier avant, mais surtout pendant le projet.

Affiche du projet "KID BOXING"

Affiche du projet « KID BOXING »

En effet, depuis qu’il l’a révélé au grand public au début du mois de février, l’artiste communique sur son projet sur les réseaux sociaux. Il y a six jours, une vidéo teaser a notamment été dévoilée sur Instagram et Facebook. Celle-ci a alors donné un aperçu de ce qui attendait les fans. L’idée du projet : se battre pour dépasser ses limites, mais surtout de se battre contre les injonctions. On a alors compris que, chaque soir, De Pretto met ses textes en scène, à la manière d’un combat de boxe.

Ce projet fou, c’est aussi l’occasion de se rapprocher un peu plus des fans (grâce à l’installation d’une scène spéciale). Mais, Eddy de Pretto a poussé le projet un peu plus loin. Il a souhaité toucher encore plus de monde grâce aux réseaux sociaux. Chaque soir de représentation, entre 20h45 et 22h30, l’artiste interprète un ou deux morceaux durant un court Facebook Live. Il permet ainsi aux fans de se mettre à sa place. Hier soir, ceux qui n’ont pas eu la chance d’obtenir des places pour le concert ont tout de même pu écouter « Grave » et « Quartier des Lunes ». Ils ont également pu témoigner de l’énergie débordante du chanteur.

Pour l’instant, cette opération a été plutôt bien reçue. Les deux vidéos ont obtenu près de 20.000 et 10.000 vues, respectivement. On attend maintenant de découvrir les autres !

Rédac' Chef / Creative Director / Social Media Strategist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *