Instagram sans likes ?

Instagram teste une version sans likes dans six nouveaux pays

Instagram n’arrête jamais de s’améliorer (avec, par exemple, la nouvelle fonctionnalité qui permet d’ajouter des paroles de chansons dans sa story) . Le réseau social, propriété de Facebook, est actuellement en train de tester une version sans likes de sa plateforme dans six nouveaux pays. En effet, en avril dernier, ses équipes avaient déjà exprimé la possibilité de voir la plateforme évoluer radicalement. De premiers tests avaient été effectués au Canada dans la foulée. Alors, pourquoi prendre une telle décision ? Et surtout, quelles seraient les conséquences de ce changement ?

Un monde virtuel sans likes

Comme annoncé dans un tweet publié mercredi 17 juillet sur le compte officiel d’Instagram, c’est en Australie, au Brésil, en Irlande, en Italie, au Japon et en Nouvelle-Zélande qu’est testée, en ce moment même, cette nouvelle version d’Instagram. Celle-ci a pris effet dès ce matin. Ainsi, un certain nombre d’utilisateurs ont pu voir le nombre de likes sous leurs photos et le nombre de vues sous leurs vidéos, disparaître. Dans cette version, seule la mention « aimé par » ou « vue par » s’affiche désormais.

Mais, attention ! Ce changement n’empêchera pas de voir qui a aimé la publication. En effet, Instagram donnera accès à une liste de personnes ayant aimé les photos et vidéos publiées. Cependant, seul l’utilisateur pourra la consulter. Ses abonnés n’y auront bien évidemment pas accès.

Instagram sans likes

Pourquoi un tel choix ?

Alors, pourquoi vouloir supprimer un paramètre qui semble être l’essence même du réseau social ? Comme l’a déclaré Instagram, il s’agit tout d’abord d’insuffler un peu d’authenticité et de légèreté à la plateforme. En effet, il serait question de mettre en valeur le contenu publié, plutôt que le nombre de mentions j’aime et de vues que ce dernier a récoltées. Un porte-parole d’Instagram a d’ailleurs tenté d’expliquer ce choix : « Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur les photos et les vidéos que vous partagez, et non sur le nombre de likes que vos publications obtiennent ». Il s’agit donc là de contrôler cette course aux likes effrénée.

De plus, les réseaux sociaux comme Instagram sont de plus en plus critiqués, car jugés malsains et nuisibles pour la santé mentale des utilisateurs. Supprimer les likes permettrait donc de faire baisser la pression sociale qui pèse sur ceux-ci à travers la plateforme. cela permettra d’éviter les comparaisons entre les utilisateurs, qui sont, pour certains, très jeunes. Cela permettrait également de contrôler « les abus, le harcèlement, les tentatives de manipulation, les actions coordonnées automatisées et la désinformation ». Un choix qui a également effleuré l’esprit des équipes de YouTube et celles de Twitter.

Quelles conséquences ?

Aujourd’hui, un réseau social tel qu’Instagram est plus que vital pour les acteurs de l’industrie musicale, comme pour les influenceurs, pour ne parler que d’eux. Les likes sont un des aspects les plus importants de la plateforme, surtout en termes d’engagement de communauté.

Or, la suppression de cette option pourrait être fatidique pour les artistes, mais aussi pour les influenceurs en tous genres. Ces derniers pourraient voir leur métier menacer, voire complètement bouleverser. Car, effectivement, le sponsoring ne pourrait actuellement pas fonctionner sans la prise en compte du nombre de likes, chaque influenceur étant rémunéré en fonction du taux d’engagement de sa communauté. Affaire à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *