Live Me If You Can : la chaîne YouTube qui réinvente la performance live

Lancée à la mi-janvier, Live Me If You Can est une chaîne YouTube qui propose un contenu innovant et original. Créé par Gingko, qui est également coproducteur aux côtés de la Maison Noire et Kapcor Films, le projet allie création de contenu vidéo et performance live. À l’occasion de la sortie de l’épisode 3, dont les invités sont les membres du groupe Hyphen Hyphen, nous sommes revenus sur le concept de Live Me If You Can.

En principe, le concept est simple. Chaque mois, un artiste lance un défi à l’équipe de LMIYC. Celle-ci se charge alors de lui organiser la session live idéale. D’ailleurs, elle ne dispose que de sept jours pour le faire. Pour l’instant, trois artistes et groupes ont eu la chance de voir leur défi relevé, à savoir Broken Back, Fakear et Hyphen Hyphen, pour qui ce n’est pas la première performance live qui sort de l’ordinaire.

Mais, ce concept est encore plus réfléchi qu’il n’y paraît. Chaque épisode, d’une durée de près de quinze minutes, se déroule en plusieurs temps. D’abord, le présentateur Lionel Martin rencontre l’artiste dans un lieu important aux yeux de ce dernier et revient rapidement sur sa carrière. C’est par exemple à la Gaîté Lyrique que l’équipe de Live Me a rencontrée Hyphen Hyphen. Au cours d’une conversation, l’artiste est amené à donner trois mots-clés. Ceux-ci sont décisifs pour le reste de l’aventure, car ils posent les bases du défi à relever, soit les conditions dans lesquelles l’artiste exécutera sa performance live. Pour Hyphen Hyphen, les trois mots donnés étaient « queer », « Londres » et « paillettes ». Dans l’émission complète, le groupe a choisi de jouer « Lonely Baby », soit leur titre le plus récent.

© Ginko, La Maison Noire, Kapcor Films

© Gingko, La Maison Noire, Kapcor Films

Live Me If You Can exprime donc la volonté de pénétrer dans l’univers artistique de l’artiste en question. Par exemple, les épisodes montrent des stories Instagram, publiées au cours du tournage de l’épisode, ainsi que des extraits vidéo de lives donnés par le passé.

Trois mois après le lancement du projet, les vidéos cumulent un nombre plus ou moins important de vues. Par exemple, celle de Fakear a atteint près de 70.000 vues en l’espace d’un mois et quelques. Quant à celle d’Hyphen Hyphen, publiée dimanche 14 avril dernier, elle rassemble plus de 13.000 vues.

On n’en dit pas plus ; on vous laisse découvrir les épisodes sur la chaîne YouTube de Live Me If You Can.

Partager...

Rédacteur en Chef de Social Music Café / Influence Marketing & Social Media Consultant chez Artfluence.fr

3 Pings & Trackbacks

  1. Pingback: COLORS X STUDIOS : la chaîne qui magnifie la performance studio

  2. Pingback: Bruxelles Ma Belle : Les sessions live qui mettent en valeur la capitale belge

  3. Pingback: Hyphen Hyphen célèbre la marche des Fiertés avec Warner Music

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *