M•A•C Cosmetics fait danser Aya Nakamura sur Snapchat

Si vous êtes adeptes de produits de beauté et fans de la chanteuse Aya Nakamura, cette information n’a pu vous  échapper : la chanteuse vient de lancer une collection capsule en partenariat avec la marque de 

cosmétiques M•A•C. Cette collaboration, une première pour une artiste française issue de la diversité, comprend plusieurs articles dont un rouge à lèvres baptisé Aya et un gloss « lipglass » nommé Nakamurance » 
Comment l’interprète des tubes Djadja et Pookie, dont la chaine Youtube vient de franchir le milliard de vues, et la marque MAC ont-elles orchestré le lancement de cette nouvelle ligne ?
 
 
UNE ACTIVATION AVEC SNAPCHAT
Les efforts d’activation de la communauté se sont principalement concentrés sur le réseau social Snapchat. 
En effet + de 14 millions de personnes utilisent quotidiennement l’application en France et son audience est majoritairement jeune : 77% des utilisateurs quotidiens ont entre 13 et 34 ans. ( Source : Snapchat Ads Manager – août 2019 ) 

Aya Nakamura y est très suivie et très active.

Le dispositif développé par la marque affiche deux objectifs : attirer les clients / fans dans ses enseignes et provoquer de la vitalité sur les réseaux sociaux.  
Grâce à la technologie Marker Tech de Snapchat, les utilisateurs peuvent activer les tickets présents sur le sol des boutiques après avoir scanné le snapcode prsént sur les murs ou les vitrines.
Une première expérience, en réalité augmentée, permet d’apparaitre aux côtés d’une « Aya » matérialisée en 3D pour chanter et danser à ses côtés.
Une deuxième expérience permet, tout en essayant le rouge à lèvres de la collection, de chanter « Pookie » en mode Karaoké.
Pour compléter le dispositif, une série de courtes vidéos ont été propulsés en story sur Snap et Instagram.
 
 
1ER BILAN SOCIAL MÉDIA : QUELS SONT LES RÉSEAUX SOCIAUX PRIVILÉGIÉS ET CEUX DÉLAISSÉS ?
 
Ci-joint un relevé de compteurs, 1 semaine après le lancement le 10 octobre dernier :
 
Instagram :
* La vidéo de présentation de la collaboration a été visionné plus de 344 000 fois et généré 1665 commentaires sur le fil Instagram d’Aya Nakamura
 
On compte pas moins de 19 posts sur le fil Instagram de M•A•C Cosmetics France ( 542 000 abonnés ) pour promouvoir la collaboration :
* 3 vidéos avec l’artiste dévoilant la collection ou invitant les internautes en backstage.
 La  vidéo la pus visionnée a généré 31 800 vues et 231 commentaires
* 5 photos « glamour » d’Aya Nakamura dont une posant au côté de Tom Sapin, le Senior Artist de la marque
* 11 photos mettant en scène les produits, des mannequins ou des close up sur les lèvres
 
Youtube :
 *Aucune vidéo n’a pour l’heure été postée sur la chaine de l’artiste qui comptabilise plus de 3, 22 millions d’abonnés
 * 6 vidéos ont été postées sur la chaine M•A•C Cosmetics France qui compte 12 800 abonnés :
– Les vidéos de teasing et celle d’un tutoriel atteignent peu de vues ( en 96 et 1200 vues max )
– Seule la vidéo d’Aya Nakamura présentant la collection se démarque avec + de 227 000 vues. Cette dernière a certainement dû faire l’objet d’une campagne de sponsoring sur la plateforme.
 
Twitter :
* La vidéo postée sur le compte d’Aya Nakamura ( + de 351400 abonnés ) dépasse les 217 000 vues avec 8 700 likes, 88 commentaires et plus de 3 300 retweets
* Un post de 3 photos « glamour » d’Aya Nakamura a généré 11 800 likes, 101 commentaires et plus de 3 300 likes.
 
 Facebook :
*Depuis le 9 octobre, 17 posts ont été effectué sur le compte Facebook de la marque qui comptabilise 19 991 931 abonnés.
Par rapport à la taille de la communauté, les posts n’ont suscité que très peu d’engagement : quelques dizaines de « likes » et de commentaires en moyenne.
La photo la « engageante » est celle d’Aya posant au côté du Senior Artist de M•A•C : 305 likes et 41 commentaires mais que 2 partages.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par M•A•C Cosmetics France (@maccosmeticsfrance) le

 

CONCLUSION :
 
Sans surprise : Instagram, Snapchat et Twitter ont été activés du côté d’Aya Nakamura. On s’étonne cependant de l’absence de sa chaine Youtube dans le dispositif de lancement. Celle-ci ne devait pas faire partie du partenariat.
 
Les réseaux sociaux privilégiés par M•A•C sont Instagram, Youtube et Facebook. La marque n’a pas de compte Twitter pour la France. On constate très peu d’engagement organique concernant les posts de cette collaboration sur Facebook et Youtube sauf lorsque le contenu est sponsorisé. Et sur Instagram, on ne constate pas un effet « Aya », l’engagement des posts est dans la moyenne des autres posts de la page.
 
Au delà du contenu ( photos et vidéos) « glamour », primordial dans l’univers de la beauté, mais relativement attendu, cette collaboration aurait peut-être mérité une création de contenus un peu plus originaux sur les autres réseaux, à l’instar de ce qui a été mis en place sur Snapchat.
 

Rédacteur en Chef / Creative Director & Social Media Strategist @ www.artfluence.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *