© Thylacine by EPV/Thomas Garnier

Thylacine transforme le château de Versailles en studio d’enregistrement

Thylacine ne travaille pas tout à fait comme les autres musiciens. En effet, le compositeur français de musique électronique a pris l’habitude de composer en dehors de chez lui. Le voyage se trouve être une source d’inspiration pour ce dernier. Après un premier album, « Transsiberian » (2015), composé à bord du Transsibérien reliant Moscou à Vladivostock en Russie, puis un second opus, « ROADS Vol.1 » (2019) enregistré sur les routes d’Amérique du Sud dans une caravane Airstream, celui-ci s’est vu inviter au château de Versailles afin d’y enregistrer les différentes sonorités. Jeudi dernier, ont donc été dévoilés le titre « Versailles » et le clip qui l’accompagne.

Tout bruit est musique

Si certains internautes avaient deviné le lieu du tournage grâce à la publication d’une photo sur Instagram, il a tout de même fallu attendre le jeudi 4 juillet dernier pour en être certain. Les fans ont pu découvrir le titre, disponible sur toutes les plateformes, et la vidéo, qui a été réalisée par Thylacine lui-même, puis publiée sur le compte YouTube du château de Versailles.

Invité par le château de Versailles, Thylacine a alors été plongé en immersion totale dans ce lieu somptueux. Pendant un jour et trois nuits, l’artiste a enregistré des bruits et instruments du château, alors délaissé par les visiteurs, pour composer « Versailles » : grincements de porte et du parquet ; mécanisme d’horlogerie ; serrures ; tintements des lustres ; clavecins, harpes et orgues ; … Celui-ci est allé « fouiller ; chercher toute la matière sonore que je pouvais trouver dans Versailles […] et donner ma vision de cette matière-là ».

Une stratégie digitale en accord avec l’univers de Thylacine

William Rezé, de son vrai nom, aime tant l’inconnu qu’il l’a adopté comme sa signature. Si nous ne sommes plus transportés à bord du Transsibérien, ou projetés sur les routes d’Argentine, mais simplement au château de Versailles (Yvelines), on retrouve tout de même, dans cette vidéo, le goût de l’aventure et de la découverte. Celle-ci conserve toujours un côté artistique et concorde donc avec le storytelling de l’artiste.

De plus, le titre et le clip « Versailles » représentent un bon coup de promotion pour le château, alliant un lieu historique aux musiques électroniques. Rappelons notamment que le compte YouTube du château de Versailles rassemble 32,500 abonnés et quelques. Le clip a, quant à lui, été visionné plus de 22,700 fois en quatre jours, ce qui semble dépasser le taux d’engagement habituel de la communauté du château.

Actuellement en plein ROADS Tour, Thylacine a conquis la scène des Eurockéennes hier, le week-end dernier et continue donc sa tournée des festivals de l’été. Puis, il continuera sa série de concerts en Europe dès octobre, en passant par Cergy le 10 à Cergy, Berlin le 12 et Bruxelles le 25 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *