Youtube : L’algorithme privilégie les mots-clés pour la recommandation des vidéos

Comment fonctionne l’algorithme de Youtube pour pousser telle ou telle vidéo aux utilisateurs de sa plateforme ?
Cette question ne taraude pas seulement les créateurs de contenus et les marketeurs toujours à la recherche des bons leviers pour toucher une audience plus importante ou plus qualifiée.

Le CSA s’inquiète également du « pouvoir » conféré à ces recommandations en soulevant les interrogations suivantes : font-elles insidieusement la promotion d’idées néfastes et offrent-elles une diversité de points de vue ?

Le dispositif d’étude mis en place est le suivant :
• Les vidéos recommandées ont été récoltées sur la base de l’approvisionnement par la foule ( le crowd sourcing)
• Un panel composé de 39 agents du conseil et de 4 profils fictifs  a été constitué 
23 thèmes clivants ont été sélectionnés dont la corrida, les vaccins, la drague de rue, la laïcité, la mort de Michael Jackson ou le véganisme.
• 39 007 vidéos ont été collectées 

LE RÔLE DES COMMUNAUTÉS ET DES MOTS CLÉS

 
Les dix vidéos recommandées successivement par Youtube ont ensuite été analysées.
À la lecture des résultats, le CSA explique que pour formuler ses recommandations, l’algorithme semble accorder moins d’importance au nombre de vues, à la date de publication ou aux réactions engendrées plutôt qu’aux mots-clés associés au thème de départ de la video.

L’implication de communautés mobilisées sur certains sujets jouent un rôle très important dans la visibilité de ces vidéos. Plus d’un tiers des vidéos recommandées expriment le même point de vue que la vidéo de départ. Il est apparu que 44% des vidéos proposées par la lecture automatique vont dans le même sens que la vidéo précédente.

C’est seulement au bout de la troisième vidéo proposée en lecture automatique que l’algorithme semble se détacher des thèmes abordés dans les vidéos précédentes. L’utilisateur se voit alors recommander des vidéos de plus en plus récentes et très populaires.

Autre fait notable, Youtube mettrait en avant les contenus provenant de « sources faisant autorité » comme les médias ou leaders d’opinion lors d’évènements majeurs.

DES AMÉLIORATIONS POUR REDUIRE LES « FAKE NEWS » ?

En résumé :
• L’algorithme de Youtube se base plus sur les mots-clés accolés à une vidéo que sur son succès pour la recommander.
• Une communauté mobilisée et engagée influe grandement sur la viralité d’un contenu

La plate-forme vidéo, propriété de Google rappelle notamment qu’elle a mis en place entre janvier et juin 2019 plusieurs améliorations visant à mettre en avant des informations de qualité qui font autorité  et à permettre aux utilisateurs de mieux contrôler les recommandations qui leur sont faites sur la page d’accueil et au niveau des vidéos «à suivre » 
 
La totalité de l’étude est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant :  CSA – Etude Capacité à in former des algorithmes de recommandation_Une expérience sur le service YouTube

Rédacteur en Chef / Creative Director & Social Media Strategist @ www.artfluence.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *