« Love Music Hate Racism » : l’organisation qui lutte contre le racisme, avec l’aide des acteurs du monde musical et des réseaux sociaux

Utilisés à bon escient, les réseaux sociaux représentent une formidable caisse de résonance pour les artistes et les entreprises souhaitant promouvoir leurs créations ou leurs services. Un certain nombre d’organisations caritatives se servent également de ces plateformes pour véhiculer leur message et promouvoir leurs actions. Nous nous sommes particulièrement intéressés à l’une d’entre elles : « Love Music Hate Racism », en raison de sa proximité avec le monde musical et de sa communication digitale. Cette organisation a lancé le 23 février dernier, à l’aide d’une vidéo postée sur ses réseaux, une campagne intitulée #BeautifulResistance. Cette opération se déroulait du 8 au 22 mars 2019, avec des journées d’action dans plus de 60 villes à travers le monde. En point d’orgue : des marches au cœur de Londres, Cardiff et Glasgow pour le « Anti-Racism Day », promu par les Nations Unies et célébré le 16 mars dernier !

La génèse du mouvement « Love Music Hate Racism »

« Love Music Hate Racism » est une organisation dont l’objectif est de lutter contre le racisme en rassemblant des individus d’horizons et de cultures diverses, autour des valeurs de la musique. Elle fut créée en 2002 en Angleterre, et s’inspire du mouvement « Rock Against Racism », lui-même né à la fin des années 1970 au cours d’une marche. Celle-ci avait rassemblé près de 80.000 personnes dans les rues de Londres, criant leur refus du racisme. Elle s’était conclue par un concert géant donné par le groupe The Clash. Le mouvement fut réactivé pour faire face à la montée de The British National Party, un parti d’extrême droite véhiculant des thèses xénophobes et fascistes.

Le premier fait d’armes médiatique fut l’organisation d’un festival de musique à Platt Fields Park, à Manchester avec pour têtes d’affiche la rappeuse Ms. Dynamite et le groupe de rock Doves. Depuis le début des années 2000, « Love Music Hate Racism » a organisé un certain nombre de festivals réunissant des dizaines de milliers de participants venus applaudir des artistes majeurs provenant des quatre coins du monde. Au rang desquels : Coldplay, Green Day, Stormzy ou Charli XCX.

L’organisation communique peu sur ses membres fondateurs : Paul Samuels, Elle Giles et Zack Cochrane, des activistes et travailleurs sociaux. Elle préfère mettre en avant ses adhérents : des militants antiracistes, des artistes, des professionnels de l’industrie de la musique ainsi que des éducateurs.

Les actions menées au quotidien s’articulent autour de l’organisation de manifestations pacifiques, de concerts et d’ateliers éducatifs au sein des écoles.

L’organisation invite également les anonymes victimes de discrimination à relayer leur témoignage sur internet en utilisant le hashtag #ShareYourStory.

La contribution des artistes sur les réseaux sociaux

Les artistes sont fortement mis à contribution, lors d’interviews personnelles ou de discussions de groupe filmées et diffusées sur les réseaux sociaux, comme ce 21 mars dernier avec les artistes Ed Sheeran, Dave et Nihal, ou encore avec Nile Rodgers, Anne-Marie et Rudimental.

Dave x Ed Sheeran – Tomorrow!

Okay, the secret is out… Tomorrow at 7pm, Ed Sheeran, Dave & Nihal, chat about changing the world, music and…. light switches? 🤔 Click the link now to find out more & set a reminder! 🧡 https://LMHR.lnk.to/DavexEd

Gepostet von LoveMusic HateRacism am Donnerstag, 21. März 2019

LMHR x Anne-Marie x Nile Rodgers x Rudimental

It's finally here!! A huge thank you to Anne-Marie, Nile Rodgers & Rudimental for being part of the #BeautifulResistance! 🧡🧡 Watch the full video now! https://LMHR.lnk.to/nramr

Gepostet von LoveMusic HateRacism am Dienstag, 19. März 2019

Dans le cadre de l’opération #BeautifulResistance, les artistes sont aussi invités à poster une photo d’eux-mêmes sur les réseaux sociaux, arborant un badge ou un tee-shirt aux couleurs de l’organisation. Certains artistes français comme Amir et Ninho ont également répondu à l’appel en postant leur photo.

Les artistes sont donc nombreux à avoir relayé des photos d’eux. On compte aussi parmi ceux-ci : Rita Ora, Ramz, etc.

Soutenir le mouvement

Le message de « Love Music Hate Racism »  peut se résumer ainsi : « Il y a bien plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent. Et les différents styles de musique que nous écoutons en sont le parfait reflet ».

Nous validons à 100% !

Il est possible de les soutenir en apportant son aide bénévole, en achetant leurs produits merchandising ou en faisant un don via leur site internet.

Rédac' Chef / Creative Director / Social Media Strategist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *