"A qui la faute" de Kery James ft OrelSan

Kery James invite OrelSan dans son clip et annonce la sortie de son film

Depuis son retour en 2012, Kery James multiplie les projets, plus variés les uns que les autres. Pour ne citer que les plus récents, on évoquera la pièce de théâtre «  À vif » (2017), qu’il a écrit, et dans laquelle il a également joué, et l’album « J’rap encore » (novembre 2018). En ce moment, le rappeur français d’origine haïtienne s’atèle à, non pas un, mais deux projets, à savoir la réédition de son dernier opus (inclus quatre titres inédits) et son premier film « Banlieusards« . Dans le clip « À qui la faute », premier extrait de cette réédition dévoilé hier midi, le rappeur a invité OrelSan et en a profité pour annoncer la date de sortie de son film.

Un clip fort et engagé …

Racisme, discriminations, pauvreté et inégalités, vie en banlieue, violences policières, … On retrouve dans « À qui la faute » les thèmes dont traite généralement l’œuvre de Kery James, que les médias considèrent comme une figure importante du rap politique. Aux côtés d’OrelSan, le rappeur dénonce l’attitude et la politique de l’État français par rapport aux banlieues, c’est-à-dire une politique de l’oubli et de l’ignorance. « Pourtant l’Etat français continue de vous la mettre » entonne le rappeur caennais en signe d’approbation. Grâce à des punchlines efficaces telles que « À qui la faute ? Cette question appartient au passé. Je n’ai qu’une interrogation, moi : Qu’est-ce qu’on fait ? », Kery James appelle la France entière à l’action.

Le clip est stupéfiant, les paroles sont justes, … Kery James semble bien s’être fait entendre. Car, ce duo exceptionnel s’impose dans le top des tendances de YouTube depuis la sortie du clip. Il faut dire que celui-ci réunit tout de même deux artistes majeurs du paysage urbain français, dont OrelSan (« Dis-moi« , « Tout ce que je sais« , etc). Vingt-quatre heures plus tard, le clip est effectivement toujours en tête du classement avec plus de 1,3 million de vues.

Les premières exclusivités du film « Banlieusards » dévoilées

Alix Mathurin, de son vrai nom, a ici fait d’une pierre deux coups. En plus de promouvoir la sortie de sa réédition, le rappeur français en a profité pour révéler les premières informations sur « Banlieusards », ce projet qui lui tient tant à cœur. On découvre les premières images du film à travers le clip, mais également le synopsis.

Écrit par Kery James et co-réalisé par Leïla Sy (à qui l’on doit les clips « Post Scriptum » et « Contrenous »), ce long-métrage suit l’évolution de trois frères issus d’une banlieue sensible de la région parisienne, Soulaymaan, Demba et Noumouké. L’un effectue de brillantes études d’avocat à Paris ; l’autre évolue « aux rythmes du trafic et de la rue ». Enfin, le plus jeune « doit choisir auquel de ses deux grands frères il veut ressembler ». Quand on y réfléchit bien, ce film incarne toute la consécration de l’œuvre de Kery James. Le titre fait effectivement référence au single du même nom, sorti en 2008 sur l’album « À l’ombre du Show Business ».

Comme annoncé à la fin du clip, le film sortira le 12 octobre  prochain, en exclusivité sur Netflix. En attendant, « À qui la faute » est disponible sur toutes les plateformes de streaming. Kery James effectue en ce moment même sa tournée « J’rap encore« , qui se clôturera par un concert à l’AccorHotels Arena le 2 décembre prochain.

Rédac' Chef / Creative Director / Social Media Strategist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *