Podcast : comment l’industrie musicale utilise ce format pour promouvoir ses artistes

Cet article est écrit par Groover, la plateforme qui met en contact les artistes qui veulent promouvoir leur musique et les meilleurs médias, radios et labels en quête de talents émergents avec efficacité et transparence


L’industrie musicale est en perpétuelle mutation. Du 78 tours au fichier MP3 en passant par le streaming, notre façon de “consommer” la musique n’a cessé d’évoluer au cours de ces dernières décennies. Sans parler de l’essor de la création musicale. Aujourd’hui, près de 40 000 morceaux sont ajoutés chaque jour Spotify. Pour les musiciens émergents, l’enjeu est donc de se faire entendre parmi cette quantité astronomique de contenu. Et pour ce faire, il est impératif de s’informer sur ces mutations. Si vous voulez de l’éducation en marketing musical, de l’inspiration créative ou tout simplement de l’aide sur certains sujets, de nombreux podcasts sont maintenant disponibles pour aider les musiciens à prendre en main leur carrière.

L’arrivée du podcast dans l’industrie musicale 

Au cours des dernières années, les podcasts sont passés de statut de média DIY à marché en plein boom. Le podcast – ou programme audio téléchargeable – connaît aujourd’hui un succès croissant en France comme ailleurs. Les plateformes dédiées se multiplient, et la palette de sujets abordés ne cesse de s’élargir. Si au départ, les podcasts se concentraient sur quelques domaines comme la finance, la politique ou les nouvelles technologies, la tendance s’est naturellement diversifiée avec notamment une offre de plus en plus importante autour de la musique.

Comme en témoigne le rachat par Spotify de la société de production Gimlet Média et de la startup Anchor pour 230 millions de dollars, les podcasts représentent une manne providentielle pour les grands acteurs du streaming musical. Et cela en partie parce que leurs résultats financiers l’exigent. A l’heure actuelle, Spotify verse jusqu’à 80 % de ses revenus aux détenteurs de droits musicaux.

Une offre foisonnante 

Le podcast est un format 100% audio et se prête ainsi parfaitement à l’univers musical. C’est donc tout naturellement que l’on peut trouver une foison de podcasts qui traitent de ce sujet et cela sous différentes formes :

  • Des podcasts spécialisés dans un ou plusieurs registres musicaux (hip-hop, rock en passant par la musique classique et électronique).
  • Des interviews qui partent à la rencontre des artistes et de leur processus créatif.
  • Des débats, analyses et critiques d’oeuvres.
  • Des talks qui traitent des nouvelles mutations de l’industrie musicale et qui vous conseillent sur les nouveaux outils et astuces marketing pour promouvoir votre musique.

Les nouveaux podcasts du music business : pratiques et métiers décortiqués 

Depuis début 2019 et mis à l’honneur lors du dernier MaMA Festival, sont apparus des podcasts musicaux d’un tout nouveau genre, explorant chacun à leur manière les coulisses de l’industrie musicale française dont voici quelques exemples : 

Ces podcasts ont pour objectif de décortiquer les grands enjeux de l’industrie musicale, de vous faire découvrir l’envers du décors des acteurs du secteur ou encore décrypter l’économie de la musique – sans cesse mouvante – à l’ère du streaming.

Une nouvelle façon de communiquer avec vos fans

Plus que jamais, les services de streaming comme Spotify ou Apple Music optimisent majoritairement l’expérience de l’utilisateur, souvent au détriment de l’artiste. Dans le processus de démocratisation de la distribution à l’échelle mondiale, ces services aplatissent également l’expérience de la consommation de musique, limitant souvent les artistes à des playlists “mood-driven” (axées sur l’humeur). Ce qui, immanquablement, place les musiciens sous des étiquettes et leur donne le sentiment de ne plus avoir de contrôle sur leurs propres récits.

En réaction, plutôt que d’attendre les placements de presse de tiers et céder le pouvoir aux algorithmes de diffusion en continu, un nombre croissant de musiciens indépendants deviennent maintenant eux-mêmes créateurs de podcasts, créant ainsi de facto leurs propres médias ou participants à des émissions spécialisées. Cette dynamique est encore peu répandue en France mais de nombreux artistes ont sauté le pas aux Etats-Unis et Outre-Manche avec des émissions comme Sodajerker, Broken Records et Song Exploder pour ne citer qu’eux.

“Pour des générations d’amateurs de musique, les notes de pochette des albums étaient un élément central de la façon dont la musique était entendue. On achetait un album et il était accompagné d’un récit : une digression, une parenthèse, une histoire, peut-être même une histoire inventée. On a compris intuitivement que la grande musique ne se résumait pas à l’écoute, mais qu’elle exigeait une conversation entre l’artiste et le public et entre le public et le reste du monde.” (Édito de l’émission “Broken Records”)

Vous l’aurez compris, les podcasts offrent une nouvelle alternative “direct-to-fan” aux musiciens, leur permettant d’engager un dialogue plus humain et maintenir le contrôle narratif de leur créations dans un paysage musical numérique de plus en plus plat et automatisé. 


Cet article est écrit par Groover

Groover réinvente la promotion musicale. Sur www.groover.co, les musiciens et leurs représentants envoient directement leurs morceaux à des médias, radios, labels de leur choix de façon simple et abordable, en étant assurés d’être écoutés, de recevoir des retours et gagner en visibilité !
Depuis octobre 2018, déjà plus de 100.000 retours réalisés par les plus de 350 médias, labels & radios actifs, 25.000 partages obtenus et 100 signatures en label facilitées.
Envoie tes morceaux sur Groover, gagne en visibilité
Share

Groover réinvente la promotion musicale. Sur www.groover.co, les musiciens et leurs représentants envoient directement leurs morceaux à des médias, radios, labels de leur choix de façon simple et abordable, en étant assurés d’être écoutés, de recevoir des retours et gagner en visibilité ! Depuis octobre 2018, déjà plus de 100.000 retours réalisés par les plus de 350 médias, labels & radios actifs, 25.000 partages obtenus et 100 signatures en label facilitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *