Youtube Music Foundry

YouTube Music intègre 11 nouveaux artistes indépendants au programme Foundry

YouTube Music vient d’intégrer 11 nouveaux artistes indépendants à Foundry, un programme international dédié au développement d’artistes indépendants. Parmi ces artistes, on retrouve la chanteuse et rappeuse américaine Ann Marie, le groupe de rock japonais Ace Collection, le DJ et producteur français Michael Brun, le duo coréen GroovyRoom, et le rappeur bruxellois ICO. Ceux-ci ont des influences musicales diverses et rassemblent des communautés de tailles variées, allant de 600 à plus de 500.000 abonnés. D’ailleurs, une sélection supplémentaire devrait suivre un peu plus tard dans l’année.

Capture d’écran d’une story Instagram de YouTube Music

Foundry, « l’usine à nouveaux talents »

Avec Foundry, la plateforme souhaite soutenir des artistes en début de carrière et les accompagner dans leur développement. Foundry se veut donc être « l’usine à nouveaux talents ». Le programme ne se contente pas de les conseiller en matière de stratégies de marketing et de promotion, mais propose une véritable formation. À l’issue de celle-ci, les artistes devraient être capables d’utiliser la plateforme de partage de vidéos à bon escient. Ils devraient disposer de toutes les connaissances nécessaires pour faire grandir et fidéliser leur fan base, et ainsi voir leur carrière décoller grâce à YouTube.

Lancé en 2016, le programme prenait la forme de formations de deux jours. Ces formations étaient organisées dans les locaux de YouTube à Los Angeles, New York et Londres. Elles incluaient des workshops sur la création et l’optimisation de contenu, dont le but était d’améliorer la présence des artistes sur la plateforme et de gagner en visibilité. Dua Lipa, ROSALÍA, Dave et Cavetown sont notamment issus de ces classes.

Les plateformes de streaming en pleine évolution

Depuis quelques années, YouTube cherche à s’impliquer de plus en plus auprès d’artistes émergents, avec Foundry, mais également avec d’autres programmes comme Artist On The Rise (lancé en 2018). YouTube a également investi dans des studios situés au sein de la BRIT School à Londres. Ceux-ci devraient ouvrir dans l’année à venir. Des masterclass et des séances de coaching seront organisées à l’attention d’artistes émergents.

D’autres plateformes de streaming prennent aussi ce genre d’initiative. L’année dernière, SoundCloud a lancé le programme « First on SoundCloud » aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Chez le suédois Spotify, on retrouve le programme RISE. Celui-ci permet à des artistes émergents de voir leurs titres apparaître en tête des playlists de la plateforme, de bénéficier de sessions d’enregistrement, etc. Ces programmes ont permis à de vrais talents de briller, tels que Jorja Smith.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *