Clara Delbergue : cheffe de projet digital chez Because Music

Clara Delbergue est cheffe de projet digital au sein du label indépendant Because Music et accompagne le déploiement digital d’artistes tels que Christine and The Queens, London Grammar, Myd, Metronomy ou Parcels.

Peux-tu te présenter et nous indiquer quelles sont tes fonctions au sein de Because?

Je suis cheffe de projet digital chez Because Music.
Je m’occupe de toute la stratégie digitale, campagnes publicitaires, partenariats avec les différentes plateformes et community management pour une bonne partie du roster du label.

Quel est ton parcours ?

Je suis arrivée à Paris à mes 18ans, j’ai fait une école de communication en bac +2. En parallèle j’ai monté un petit blog où je parlais de musique ce qui m’a permis de me faire inviter dans pas mal de concerts et festivals. C’est grâce à ça et à mes premiers stages que je me suis construite un réseau dans ce milieu. Ensuite j’étais free-lance pendant plusieurs années, je travaillais en community management pour des labels (Un Plan Simple, Believe…) et des festivals (Les Arcs Film Festival, Cabourg, mon amour…). Je suis arrivée chez Because en janvier 2019 pour qui j’ai quitté mon statut de freelance.

De quelle façon est organisé le département digital de Because ?

Au sein du digital, il y a le pôle « digital marketing » dont je fais partie. Nous sommes trois chef.fe.s de projet digital, assistés d’une stagiaire, à se partager le roster de Because, et une autre personne qui s’occupe exclusivement du pôle Urbain. Le pôle est supervisé par l’international digital chief officier de Because.

Peux-tu nous évoquer les dernières opérations digitales marquantes que vous avez développé ?

Fin de l’année dernière, on a fait une belle opé pour la sortie du single Moving Men de Myd feat Mac DeMarco. On s’est associé à ‘Des Bras en Plus’, le leader du déménagement pour créer un un vrai story telling : campagne d’affichage, prise de contrôle de leur site web, camion ‘Des Bras en Plus’ flanqué Myd « Moving Men » qui déambule dans Paris pendant un mois, des photos “likées” sur les réseaux sociaux de Pedro & Myd entrain de réaliser des déménagements…
L’opé s’est fini sur REELS en collaboration avec instagram avec des vidéos thème déménagement postées sur le compte de Myd accompagnées de super invités (Bob Sinclar, Squeezie, Justice, Alice Moitié, Beaufécie…)

L’artiste Christine and the Queens, lauréate du Prix Spécial du jury de la première édition des Social Music Awards, se distingue particulièrement sur les réseaux. Comment l’accompagnes-tu au quotidien ?

Je suis hyper fière et heureuse du travail qu’on a fait cette année. Avec Christine on travaille vraiment main dans la main, on propose des idées, on brainstorm, mais au final c’est toujours elle qui a le dernier mot. Le quotidien, c’est des longs échanges sur what’s app et de l’accompagnement en community management sur certaines plateformes.

Peux-tu me citer des outils ou applications qui te paraissent utiles dans tes fonctions ?

J’utilise Crowdtangle chaque jour pour surveiller les posts et les courbes de mes artistes. Soundchart pour les analyses d’audience, linkfire pour créer et tracer les liens et le business manager de Facebook pour gérer les publicités.
Sinon Slack et surtout What’s App pour échanger avec les équipes et les artistes.

Quelles sont tes envies pour l’année à venir ?

J’ai très envie de remettre les fans au coeur des projets. C’est très interessant de les écouter et de travailler avec eux. Ça donne un feedback direct pour tout ce qu’on fait. L’application Discord est parfaite pour ça. Je l’utilise principalement avec les fans de Christine mais aussi Myd, Shygirl, Lido, Magenta et Parcels.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Peut être un peu cheesy de dire ça mais ce sont les artistes eux même qui m’inspirent quotidiennement.
Sinon je passe aussi beaucoup (trop) de temps sur instagram et twitter.

À ton avis, quelles sont les tendances digitales au sein de l’industrie musicale à suivre de près ?

Je pense que ce n’est que le début des lives en direct. Que ce soit des concerts ou sessions super produits, des zoom party, des live partagés avec d’autres artistes jusqu’au simple Q&A pour échanger avec les fans, il y a plein de choses à imaginer et sur plein de plateformes différentes. Ça permet de créer une vraie relation avec son audience.

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui souhaiterait travailler au sein d’un département digital d’un label ?

Être curieux.se et créatif.ve, ne pas avoir peur de voir grand et loin, c’est comme ça qu’on trouve les meilleures idées. Il faut aussi être bien organisé.e, on a souvent beaucoup de plateformes à gérer pour beaucoup d’artistes.
Mais le principal : être très à l’écoute de l’artiste avec qui tu travailles.

Quel conseil donnerais-tu à un•e artiste qui se lance sur les réseaux sociaux pour bien communiquer ?

Rester soi-même, s’amuser et surtout ne pas avoir peur de poster!

Partager...
Share

Rédacteur en Chef de Social Music Café / Creative Director & Influence Marketing Consultant chez Artfluence.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *